RSS

La Diaspora chinoise aux Etats Unis en colère

Donald Trump, résident, a publié deux décrets interdisant les transactions américaines avec les sociétés technologiques chinoises ByteDance, propriétaire de TikTok, et Tencent, le propriétaire de WeChat, liés à ces services.


On ne sait pas exactement ce que les interdictions impliqueront, mais une interdiction de WeChat créera probablement des perturbations importantes pour les communications et les transactions commerciales entre les personnes en Chine et aux États-Unis et peut-être le reste du monde. Cela a suscité des inquiétudes et des bouleversements - à juste titre. Pourtant, si la motivation politique derrière l'interdiction de Trump et ses implications sur la liberté d'expression sont des raisons de s'inquiéter, la menace que représente WeChat doit également être prise au sérieux. WeChat n'est pas seulement un outil pour de nombreux utilisateurs; c'est un piège.



WeChat dans le monde


Avec plus de 1,2 milliard d'utilisateurs actifs par mois dans le monde, WeChat est une super-application qui combine les fonctions des médias sociaux, de la messagerie, des services financiers, des voyages, de la livraison de nourriture, du covoiturage et d'autres applications. C'est tellement pratique que pour les Chinois, il est aussi inimaginable de ne pas avoir WeChat que de ne pas avoir de smartphone.

C’est en partie le résultat d’une bonne programmation et en partie d’une politique délibérée. Le gouvernement chinois ferme les entreprises technologiques étrangères, met en place un grand pare-feu pour bloquer les sites Web qui ne respectent pas son régime de censure et pénalise les personnes qui tentent de le contourner. Dans le même temps, il nourrit une poignée de plates-formes nationales comme WeChat qui censurent et surveillent leurs utilisateurs en son nom et remettent les données des utilisateurs au gouvernement lorsque des informations dites sensibles sont découvertes. Les autorités intègrent également directement des unités de police de cybersécurité dans les principales sociétés Internet.

WeChat un ecosystème entier en Chine


WeChat est ainsi devenu un écosystème numérique complet où les gens en Chine mènent toute leur vie numérique et sont piégés dans son environnement d'information contrôlé sans choix significatif.

Quiconque se trouve en dehors du pays qui souhaite entrer en contact avec des personnes en Chine doit utiliser ce qui est disponible en Chine et est donc également entraîné dans le mécanisme de censure et de surveillance du gouvernement chinois. Les utilisateurs internationaux de WeChat sont estimés entre 100 millions et 200 millions; il y a en moyenne 19 millions d'utilisateurs actifs quotidiens aux États-Unis. Une étude récente de Citizen Lab a montré que WeChat surveille ses utilisateurs en dehors de la Chine pour créer la base de données qu'il utilise pour censurer les comptes enregistrés en Chine. Les utilisateurs internationaux étant régis par les conditions d'utilisation et les politiques de confidentialité de Singapour, il n'est pas clair si WeChat partage ces informations avec le gouvernement chinois. Mais il est essentiel de se rappeler que toutes les entreprises chinoises sont soumises au contrôle du gouvernement. WeChat est aussi utile pour acheter, vendre, payer... explique John de seoagencychina

Ces implications de la liberté d'expression ne s'appliquent pas seulement à l'intérieur de la Chine.

La centralité de WeChat dans l'acquisition d'informations et la communication entre la diaspora chinoise, en particulier les immigrants de première génération en provenance de Chine, devrait être une source de réelle préoccupation ailleurs.

Au cours des deux dernières années, j’ai interviewé des membres de la diaspora chinoise du monde entier sur les activités du gouvernement chinois qui portent atteinte aux droits de l’homme à l’étranger. Un problème récurrent que je rencontre est que certaines de mes sources ne voulaient utiliser WeChat que pour communiquer, principalement parce qu'elles n'avaient installé aucune autre application de messagerie.

Bien sûr, certains immigrants ont également WhatsApp et certains utilisent Telegram. Mais tout le monde a WeChat, donc, naturellement, les gens se rassemblent sur WeChat. L'attraction de WeChat est si forte que la communication entre les immigrants chinois de première génération se fait souvent exclusivement via l'application.

Amour Chine, Le blog qui vous fait partager sa passion pour la Chine

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • RSS

1 commentaires:

ATta a dit…

Super histoire, j'espère qu'ils vont tous voter contre Trump...

Publier un commentaire

Notre blog Chine et ses partenaires Cadeau